Physiopathologie

Lipodystrophies généralisées
ou partielles (LG ou LP)

Physiopathologie

Stockage physiologique des graisses

Normalement, l’excès d’énergie et les graisses sont stockés dans le tissu adipeux. Quand cette capacité de stockage est dépassée, l’excès d’énergie et de graisses est stocké de façon ectopique. 1,2

Sécrétion hormonale

Les cellules adipocytaires ont une activité endocrine (adipokines), incluant la sécrétion de leptine. La leptine est un régulateur important de l’homéostasie énergétique, du métabolisme des lipides et du glucose, de la fertilité et de nombreuses autres fonctions de l’organisme3,4 .

Les LG et les LP ont en commun un déficit en tissu adipeux sous cutané pour stocker l’énergie. Le degré de ce déficit peut varier en fonction du type de lipodystrophie. 3

Absence de tissu adipeux sous cutané

S’il y a peu ou pas de tissu adipeux, comme dans les lipodystrophies, l’excès d’énergie est stocké de façon ectopique, par exemple dans le foie, le cœur, les reins, le pancréas et les muscles. La lipotoxicité directe induite par ce stockage ectopique conduit à des comorbidités sévères.

Déficit en leptine

Le déficit en leptine dû à la perte de tissu adipeux contribue de façon significative aux désordres métaboliques liés aux LG et LP. Il entraîne également une faim insatiable conduisant à un excès de prise de nourriture, qui exacerbe encore plus les comorbidités métaboliques. Le déficit en leptine se traduit par une résistance à l’insuline avec diabète sucré (accompagné possiblement d’un acanthosis nigricans, d’un syndrome des ovaires polykystiques), par une hypertriglycéridémie et par une hyperphagie1,5,6.

Diabète sucré
insulino-résistant ?

Et/ou

Et/ou

Faim
insatiable ?

Diminution significative
du tissu adipeux
sous cutané ou
distribution anormale
des graisses ?

Foie
stéatosique ?

Et/ou

Et/ou

Hypertriglycéridémie ?

1 Nolis T. Exploring the pathophysiology behind the more common genetic and acquired lipodystrophies. J Hum Genet 2014;5:16-23.

2 Oral EA, Chan JL. Rationale for leptin-replacement therapy for severe lipodystrophy. Endoc Pract 2010;16:324-333.

3 Brown et al., The Diagnosis and Management of Lipodystrophy Syndromes: A Multi-Society Practice Guideline. J Clin Endocrinol Metab. 2016; 101: 4500 – 4511.

4 Mantzoros CS, Magkos F, Brinkoetter M, et al. Leptin in human physiology and pathophysiology. Am J Physiol Endocrinol Metab 2011;301:E567–84.

5 Rodriguez AJ, Mastronardi CA, Paz-Filho GJ. New advances in the treatment of generalized lipodystrophy: role of metreleptin. Ther Clin Risk Manag 2015;11:1391-400.

6 Paz-Filho G, Mastronardi CA, Licinio J. Leptin treatment: facts and expectations. Metabolism 2015;64:146-56.